Métaux précieux Nantes : focus sur ce nouveau métal rare (le Vanadium)

Au XXIe siècle, la course à la technologie est illimitée. Tous les secteurs sont bons pour trouver la meilleure idée qui fera avancer, le nouveau matériau qui fera des merveilles. Ainsi, le Vanadium représente l’avenir de notre ère dans presque tous les domaines. Ses propriétés extraordinaires font de lui la nouvelle star de l’industrie.

Aussi, la course à l’efficacité énergétique ne se limite pas seulement qu’au seul domaine du transport. Elle se propage également dans le secteur de la production et de la fourniture d’énergie électrique (centrale électrique) et aussi le forage à grande vitesse.

Mais, voyons de plus près ce nouveau matériau encore méconnu du grand public qui fait tant rêver les industriels, quels qu’ils soient.

Qu’est-ce que le Vanadium ?

Tiré de son nom latin « vanadis » qui veut dire déesse de la beauté, le vanadium fut découvert par le minéraliste espagnol Manuel Del Rio au Mexique. Au premier abord, cette pierre était considérée comme du chrome impur.

Il faudra attendre 1831, soit 30 ans après sa découverte, pour que deux scientifiques allemands mettent en évidence sa pureté. Le Vanadium trouve ainsi sa place dans le tableau de classification des métaux précieux. Depuis, il est devenu une perle rare très recherchée pour ses nombreuses propriétés.

Quelques usages du Vanadium

Le principal usage du Vanadium est de renforcer le métal. Pour le faire, il existe des procédés techniques industriels qui permettent d’allier les deux composants afin d’avoir un alliage avec un meilleur ratio force/poids.

Le nouveau matériau obtenu grâce au jumelage de ces deux composants est quasiment irremplaçable dans les industries. Mais, il n’y a pas que ça, car le Vanadium est également utile pour produire de l’acide sulfurique et aider dans l’ingénierie électrique (centrale électrique).

De plus, grâce au Vanadium, de nouvelles technologies sont en train d’être mises au point, notamment au niveau des batteries. Le monde scientifique connaîtra donc bientôt une nouvelle génération de batterie au vanadium qui fera prospérer les fermes éoliennes et les centrales solaires.

Les métaux précieux Nantes

Le vanadium se retrouve dans plusieurs minerais tels que la vanadinite (chlorovanadate de plomb), la carnotite ou encore les minerais de titane. D’autres matières premières telles que les hydrocarbures, le charbon ou le pétrole contiennent également du Vanadium très souvent de l’ordre de 50 mg pour 1 kilogramme.

La combustion de ces éléments naturels rejette dans l’atmosphère entre 10 et 30.000 tonnes de vanadium sous forme d’oxydes. Elle est donc potentiellement une source de pollution de plus. Cependant, à faible dose, le vanadium représente un oligo-élément très utile pour l’organisme et nécessaire à la vie.

Ce matériau est très recherché, car son exploitation et son importation proviennent de seulement trois pays sur le plan international. Ces pays sont la Chine, la Russie et l’Afrique du Sud. On retrouve également quelques traces de ce précieux concept au Brésil. En France, le Comptoir d’Achat Or et Argent à Nantes se charge de faire l’acquisition sur le marché international de ces métaux précieux Nantes.

Quelles opportunités pour le Vanadium ?

La production du Vanadium à travers le monde entier n’a cessé de croître depuis ces dernières années.

Le secteur de la construction : À l’image du secteur de l’internet, le BTP est très dynamique, avec une incroyable tendance à intégrer de nouvelles formules de constructions, de nouveaux matériaux, et à changer de design. Le Vanadium fait partie de ces nouveaux matériaux qui accroissent la sécurité des bâtiments par le renforcement de leur structure de base.

Un nouveau débouché pour le marché des batteries : Avec tous nos appareils aujourd’hui, nous avons besoin de stocker davantage d’énergie (une énergie propre et renouvelable). Au côté du nickel et du lithium, la batterie au Vanadium a trouvé sa place, et la demande ne fait qu’augmenter.