Le palladium et le platine de nouveau dans la course

Les cours des métaux précieux restent relativement maussades actuellement. En effet plusieurs affichent même des cours les plus bas historiques. C’est actuellement le cas pour le platine qui dernièrement a eu son cours le plus bas depuis la mi-2009.

Néanmoins, ceci pourrait changer alors que l’industrie automobile est grosse consommatrice du métal précieux pour les pots catalytiques.

L’Afrique du Sud détentrice des ressources mondiales de palladium et de platine

Aujourd’hui, c’est l’Afrique du Sud qui possède, en plus de l’or, des plus grandes ressources mondiales de qualité en palladium et platine.

Après une année relativement difficile en 2014, en raison de tensions sociales des ouvriers, des spécialistes portent une nouvelle attention à ces marchés en dehors de l’or.

Des matières premières à vocation industrielle

Certains experts prédisent une hausse du cours du platine au-dessous de 1.300 dollars l’once. L’intérêt vient aussi d’une réponse positive qui favoriserait l’industrie automobile chinoise, européenne et américaine.

L’or pourrait ainsi continuer à perdre une partie de son côté magique au profit de matières premières à vocation industrielle.