Un navire nazi sabordé au large de l’Islande retrouvé par des chasseurs de trésors britanniques

Depuis la fin de la Seconde Guerre Mondiale, de nombreux fantasmes perdurent quant à différents trésors cachés par les nazis. Un groupe de chasseurs de trésors britannique a récemment découvert au large de l’Islande une épave qui selon toute vraisemblance, devrait être celle du SS Minden, un navire allemand de l’époque.

Après plusieurs études dont un scan de la coque, une boite a été trouvée. Selon certaines rumeurs et proches du dossier reprises par le Daily Mail, cette dernière pourrait contenir de nombreux objets en or et métaux précieux, un fabuleux trésor qui avoisinerait les 100 millions de livres.

Pour entreprendre une ouverture de l’épave, les explorateurs doivent bénéficier d’un permis spécial délivré par les autorités islandaises, chose qui n’est actuellement pas le cas selon Georg Larusson, chef des garde-côtes. Pire, les chasseurs ont été surpris dans les eaux islandaises sans autorisation, ce qui devrait compliquer l’obtention du fameux sésame.

La valeur de cette découverte est estimée à 111 millions d’euros

Selon l’histoire officielle, le SS Minden aurait quitté le Brésil en septembre 1939, avec un chargement spécial de la Banco Germanico, une succursale de la Dresdner Bank à destination de l’Allemagne nazie, dont le contenu exact est inconnu.

Le navire, repéré par deux croiseurs britanniques au large de l’Islande a été sabordé par son propre équipage sur ordre direct d’Adolf Hitler. Il était alors impensable que le chargement tombe entre les mains ennemies.

Rien ne prouve cependant que le chargement soit bien de l’or. De nombreux historiens s’accordent à dire que seule de la vaisselle et quelques objets sans valeur se trouvaient à bord.

Source